TOURS - Jeudi 23 septembre 
L’écrivain est-il l’allié du chercheur en sciences cognitives ?
Rencontre littéraire - 19h30 à 20h30 - Présentiel - Librairie la Boîte à Livres
ecrivain.jpg

À PROPOS

La littérature se nourrit de psychologie. L’écrivain, par l’introspection et l’observation de ses semblables, donne vie à des êtres de fiction. Sans aller jusqu’à espérer faire venir au laboratoire les héros des ouvrages, la psychologie scientifique d’aujourd’hui peut-elle tirer profit de la littérature pour avancer dans la compréhension du fonctionnement de la mémoire humaine ?

 

En alternant extraits de romans (Proust, Sherlock Holmes, San Antonio…) et connaissances actuelles en psychologie, je présenterai plusieurs raisons de se saisir d’œuvres littéraires avec l’œil du chercheur en sciences cognitives.

pin.png
Lieu

Librairie La Boîte à Livres

19 Rue Nationale

37000 Tours

calendar.png
Date

Jeudi 23 septembre

De 19h30 à 20h30

Présentiel

100 places

picto-conférence-distanciel-off-Orange.png
Distanciel

Non

Les intervenants

André Didierjean

André Didierjean est professeur de psychologie cognitive à l'université de Franche-Comté. Ses travaux portent notamment sur l'apprentissage, la perception et l'expertise cognitive.

Laurence Taconnat

Laurence Taconnat est Professeur à L'Université de Tours et fait ses recherches au sein de l'UMR Centres de Recherches sur la Cognition et l'Apprentissage. Ses recherches portent plus précisément sur les effets du vieillissement normal sur la mémoire épisodique.