mar. 18 sept. | École Nationale Supérieure de Cognitique

Dysfonctionnements de la mémoire dans l’état de stress post-traumatique et traitements potentiels

Conférence-débat animée par Aline Desmedt (Université - INSERM Bordeaux), Charles-Henry Martin (Psychiatre Charles Perrens Bordeaux), Robert Jaffard (Observatoire B2V des Mémoires) et Pascal Roullet (Université Paul Sabatier - CNRS)
Entrée libre dans la limite des places disponibles

Heure et lieu

18 sept. 2018 à 18:00 – 22:00
École Nationale Supérieure de Cognitique, 109 Avenue Roul, 33400 Talence, France

À propos de l'événement

L’état (ou trouble) de stress post-traumatique (ESPT) est un type de trouble anxieux sévère qui se manifeste à la suite d'une expérience qui, accompagnée par une peur intense, est vécue comme traumatisante (e.g. agression sexuelle, maladie grave, attentat, guerre...). L’individu revit l’évènement traumatisant de façon récurrente, intense et incontrôlable (« flash-backs »). Parallèlement, l’EPST s’accompagne de troubles de la mémoire et des fonctions cognitives comportant des déficits de la mémoire épisodique/autobiographique, de la mémoire du futur (imagination, élaboration de scénarios) et de la mémoire prospective. La capacité à volontairement « oublier » et, plus largement, les processus d’inhibition importants pour les fonctions exécutives sont également affectés. Divers traitements susceptibles de faire disparaître l’ensemble de la symptomatologie post-traumatique sont proposés.

En partenariat avec l'IRASCA (Institut Régional Aquitain des Sciences Cognitives Appliquées)

Sans réservation. Dans la limite des places disponibles

Lieu : amphithéâtre de l'Ecole Nationale Supérieure de Cognitique

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Partager cet événement

  • Blanc Facebook Icône
  • Blanc Twitter Icon
  • Blanc Icône YouTube

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre lettre d'information. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.