TOURS - Vendredi 24 septembre 
Mémoire : l'intelligence animale
Table ronde - 16h30 à 18h - Présentiel  & Distanciel - Salle Thélème de l'Université de Tours
Patrick NOBLET - Ordi-18.jpg

À PROPOS

Même si on parle de mémoire d’éléphant pour une personne douée de capacités mnésiques importantes, on doute souvent que les animaux aient une bonne mémoire.

 

Cette table ronde vous montrera pourtant que dans le règne animal, tous les animaux peuvent apprendre et se souvenir, et certaines espèces ont des capacités de mémoire absolument étonnantes. Comme chez l’Homme, ces capacités sont mises en jeu à chaque instant pour la reconnaissance des congénères, de l’environnement, se souvenir des expériences passées… autant d’évènements importants pour leur survie et leur adaptation.

 

La mémoire des animaux n’a pas fini de nous étonner.

pin.png
Lieu

Salle Thélème - Université de Tours

3 rue des Tanneurs

37000 Tours 

calendar.png
Date

Vendredi 24 septembre

De 16h30 à 18h

presentiel.png
Présentiel

598 places

digital.png
Distanciel

Oui

Les intervenants

Aline Bertin

Aline Bertin est éthologue, chargée de recherches à l’INRAE. Après une thèse de doctorat sur l’influence de l’environnement social précoce, elle s’est spécialisée sur l’influence de l’environnement prénatal à l’Université de Vienne et à l’Université internationale de Miami. Ses recherches portent sur le rôle de l’expérience embryonnaire dans le développement des comportements alimentaires et émotionnels chez la poule domestique.

Ludovic Calandreau

Ludovic Calandreau étudie les capacités d’apprentissage et de mémoire des oiseaux domestiques. Ses travaux visent à caractériser les formes de mémoires que ces oiseaux possèdent et l’impact potentiel de facteur tels que la personnalité de l’individu, du microbiote ou l’environnement de vie sur le fonctionnement des capacités d’apprentissage et de mémoire de ces animaux. Il dirige actuellement l’équipe Cognition Ethologie Bien-être Animal du centre INRAE Val de Loire.

Frédéric Lévy

Chercheur en éthologie, Frédéric Lévy s’intéresse aux mécanismes sensoriels, physiologiques et neurobiologiques qui régissent l’établissement du comportement maternel chez les mammifères. En particulier, il étudie les processus de mémorisation olfactive qui permettent à la mère de reconnaître individuellement son jeune.

Robert Jaffard

Robert Jaffard est neurobiologiste, spécialisé dans l’étude de la mémoire. L’objectif de ses travaux est de comprendre les mécanismes cérébraux qui, de la molécule à la cellule et aux réseaux neuronaux, permettent l’émergence de la mémoire, qu’il mesure par des tests comportementaux. Dans ses premiers travaux, il s’intéresse à une région du cerveau, l’hippocampe, dont on connaît le rôle capital dans le fonctionnement de la mémoire humaine et à un neuromédiateur cérébral, l’acétylcholine, dont la quantité diminue fortement dans la maladie d’Alzheimer.

Yves Tillet - Modérateur

Yves Tillet est directeur de Recherches à l’INRAE au sein de l’UMR « Physiologie de la Reproduction et des Comportements ». Ses recherches concernent les interactions entre les hormones stéroïdes et le cerveau dans le contrôle de la reproduction. Il dirige également la Structure Fédérative de Recherches de Neuroimagerie Fonctionnelle des Universités de Tours, Poitiers et Orléans.