TOURS - Jeudi 23 septembre 
Mémoriser et inventer la musique à la Renaissance
Conférence - 14h à 15h30 - Présentiel  - Chapelle Saint-Libert
orchestre.jpg

À PROPOS

Pendant tout le Moyen Âge et jusqu’au XVIIe siècle au moins, la création musicale a été activée par la mise en mouvement de formules et de procédés mémorisés antérieurement, grâce à des techniques particulièrement raffinées qui permettaient aux chanteurs et instrumentistes d’inventer des musiques complexes, indifféremment improvisées ou transférées à l’écrit.

 

Comment les musiciens avaient-ils appris leur art, et comment le mettaient-ils en œuvre ?

 

Pour illustrer le rôle central que la mémoire a occupé dans le processus d’invention musicale pendant plusieurs siècles, Barnabé Janin et Philippe Canguilhem proposeront de nombreux exemples qui seront chantés et joués en direct.

pin.png
Lieu

Chapelle Saint-Libert

37 Avenue André Malraux

37000 Tours 

calendar.png
Date

Jeudi 23 septembre

De 14h à 15h30

presentiel.png
Présentiel

150 places

picto-conférence-distanciel-off-Orange
Distanciel

Non

Les intervenants

Philippe Canguilhem

Philippe Canguilhem est professeur de musicologie à l’Université de Tours, chercheur au Centre d’Études Supérieures de la Renaissance et membre de l’Institut Universitaire de France. Ses publications concernent la musique du 15e au 17e siècle, avec un accent mis sur le domaine italien. Il étudie également les rapports entre oralité et écriture dans la pratique musicale à la Renaissance, et s’intéresse en particulier au contrepoint chanté. Dans ce cadre, il a fait paraître une édition des traités de chant sur le livre de Vicente Lusitano aux éditions Brepols en 2013, et a publié L’improvisation polyphonique à la Renaissance (Classiques Garnier, 2015).

Barnabé Janin

Enseignant au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Lyon, il se consacre depuis de nombreuses années à l'étude et à la pratique du "Chant sur le livre". Il a publié en 2012 un manuel pratique consacré à ce sujet (rééd. Symétrie, 2014). Il est le fondateur et le directeur artistique de l'ensemble Coclico, qui restitue en concert les pratiques improvisées du Moyen-Age et de la Renaissance.